Marta Balparda

Marta Balparda

Flamenco

Bailaora, actrice, chorégraphe, Marta vit  et enseigne à Toulouse  depuis 2016

Elle mène sa carrière en France, en Espagne mais aussi  aux quatre coins du monde .

Formée au flamenco par  Carmen Giráldez, Ana Mari Bueno, Matilde Coral ou Alejandro Granados. , Marta débute sa carrière en 2004 aux côtés de deux artistes prestigieuses : Rafaela Carrasco et Belen Maya.

Elle obtient une Licence d’art dramatique à l'école supérieure de Séville et intègre la Fondation Cristina Heeren où elle étudie avec des maîtres tels que Milagros Mengíbar, Carmen Ledesma, Rafael Campallo, Ursula López, Hiniesta Cortés, José Galván. Elle suit aussi les cours d’interprétation de  Concha Távora, Cristina Rota ou Rosa Estévez. Puis pendant 4 ans, elle rejoint   «  La Cuadra de Sevilla ».

A partir de 2006, c’est elle la danse à l'Académie de José Galván et à la Fondation Cristina Heeren.

Un an plus tard, elle est choisie par José Galván pour le spectacle "Maestria".

Elle fait partie de la compagnie Carmen Ledesma et en parallèle, rejoint la compagnie Búho & Maravillas qui lui fera parcourir le monde jusqu’au Japon où elle restera jusqu’en janvier 2011

De retour en Espagne elle achève son Master en Arts du «Spectacle vivant « à l’Université de Séville, où elle suit les cours d’Alvarez-Ossorio, Ricardo Iniesta, Juan Dolores Caballero, J- Maria Roca et Thomas Lebrat (mime et pantomime).

En 2012, elle part enseigner à Osaka et se produit dans des galas et spectacles
En 2014, elle obtient le 1er prix de danse du XVII concours villa de Guillena, et participe au festival Guillena bulería avec le chanteur de Jerez Diego Carrasco et José Valencia.
 
En 2016, Elle travaille avec Juan Carlos Lérida ; et se produit les scènes Espagnoles, Françaises, internationales - Brésil, Maroc, Palestine (Ramallah), Israël (Jérusalem)- Elle en profite pour étudier les différentes techniques d’expression avec les artistes des Pays d’accueil.
Au Festival de flamenco Aznalcollar, elle partage l’affiche avec Antonio Reyes, Diego del Morao et Miguel de Tena.

En septembre 2016  Marta intègre La Fabrica Flamenca à Toulouse, à la demande de Stéphanie Fuster, et poursuit une carrière tournée de plus en plus vers international